Stock épuisé.
Réapprovisionnement en cours
Quantité minimum d'achat
La quantité minimum d'achat n'est pas atteinte

 

Votre adresse e-mail

S'inscrire

 

Bien lire les mots japonais

Dans les fiches de nos produits, nous essayons de mettre le nom en français et également la transcription en lettres romaines.

L'écriture japonaise est très différente de celle que nous utilisons en occident. Elle regroupe 3 types de caractères: kanji, hiragana et katakana, en plus des lettres romaines et des chiffres arabes.

La transcription en romaji (lettres occidentales) se fait de façon phonétique et comporte quelques règles. (méthode kunrei)

- La lettre e se prononce toujours comme notre é.

- La lettre u, lorsqu'elle n'est pas muette, se prononce ou.

- Les h sont toujours aspirés.

- Le s, même placé entre deux voyelles se prononce toujours s comme dans tasse

- Le r se prononce quelque part entre le r et le l. Pour simplifier, prononcez-le comme un L français...

- La lettre n est considérée comme une syllabe à part entière. Le mot Kaban (sac) est donc composé de 3 syllabes.

- La lettre j (ex: ja, ji, ...), se prononce dj.

- Le g se prononce toujours comme dans wagon.

- Sh se prononce comme ch dans chemin, tandis que ch se prononce tch.

- Les voyelles i et u deviennent muettes lorsqu'elles se trouvent entre les consonnes k, s, t, p et h, ou en fin de mot dans le cas de desu et masu, qui se disent dess et mass.

- Les consonnes comme k, t, s et p peuvent être doublées. Il faut alors faire une courte pause avant de prononcer cette consonne. Par exemple, kitte se prononce ki-tte.

- Lorsqu'il y a un accent circonflexe sur une voyelle, elle est prolongée comme obâsan qui se dit obaasan

- La lettre v n'existe pas en Japonais.

- Les lettres c et q sont toujours remplacées par un k.

 

Vous devriez maintenant pouvoir lire les noms japonais retranscrits sans faire d'erreurs.